Les Nouvelles coïncidences, Paris
Emmanuelle Stewart : (33) 6 64 67 17 28
Valérie Raymond-Stempowska : (33) 6 16 29 24 88

Contactez-nous !

Les Nouvelles coïncidences sont une « galerie hors galerie », on pourrait dire une galerie « spatiale » qui prolonge l’activité initiée à la galerie Dragon, rue de Miromesnil à Paris, à partir de 2006.

Notre propos est de soutenir des artistes français, certains en début de carrière, mais aussi de présenter l’œuvre d’artistes étrangers vivant en France.

La ligne qui sous-tend ce travail de promotion artistique s’élance vers une expression où se conjuguent l’énergie, la couleur radiante, la recherche de formes et de gestes à l’est comme au sud. Le besoin de s’enraciner dans la culture également, qui n’exclut pas pour autant la radicalité d’un propos follement installateur, ou abstrait, ou encore monochrome. « La restriction peut être un facteur positif de développement », comme le dit si bien Andrea Zittel (vidéo AZ), une artiste que nous admirons.

Le choix d’un espace nomade, plutôt qu’un lieu d’ancrage, induit une activité multiforme, tantôt commissariat d’exposition, tantôt travail de galeriste, ou encore défense d’une œuvre devenue partie de l’histoire de l’art et témoin d’une époque, telle l’œuvre du peintre Jean-Martin.

Outre la passion pour les œuvres, nous voulons ne pas oublier notre amour pour le papier et les livres, en éditant des catalogues et des livres d’artistes où la poésie et l’art se rencontrent.

 

The New Coincidences is a “mobile gallery”, or, one could even say, a “pop up gallery”, continuing the activity started in 2006 at Galerie Dragon, rue de Miromesnil in Paris.

Our purpose is to support French artists, some at the beginning of their career, and to present works by foreign artists who have chosen to live in France. This main line admits exceptions of course.

The line behind this work of artistic promotion leaps towards an expression where energy, radiant colour, the search for gestures and forms in the East and in the South cross paths. The need to be rooted in culture as well. This doesn’t exclude the radicality of a madly installationist, abstract, or monochrome proposition. « Restriction can be a positive factor of development », as Andrea Zittel, an artist we admire (Video AZ), says so rightly.

The choice of a nomadic space, rather than a fixed adress, induces a multiform activity. The New Coincidences curates exhibitions and performs gallery work. We also promote the legacy of painter Jean-Martin whose work is part of art history and exemplifies the between the Wars and post-war period.

In addition to our passion for works of art, we also have a love for paper and books, so we publish catalogues and artists’ books where poetry meets art.